AFZ

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Attribution du Prix de thèse 2012

Le prix de thèse de l'Association Française de Zootechnie récompense chaque année une thèse soutenue sur un thème touchant les Sciences Animales au sens large. Suite à l'appel d'offre de l'année 2012, 31 candidatures sont parvenues à l'AFZ, ce qui constitue un record. Le conseil d’administration de l'AFZ s'est réuni en comité d'évaluation le 14/02/2013 pour décider de l'attribution du prix. Compte tenu de la grande qualité des dossiers, les débats et les choix ont été difficiles. L’AFZ remercie et félicite sincèrement tous les candidats.

Le Conseil d’Administration a décidé d’attribuer le prix de thèse 2012 à Mathieu VIGNE (UMR INRA Pegase et UMR INRA-CIRAD Selmet) pour son travail intitulé « Flux d’énergie dans des systèmes d’élevage laitier contrastés - élaboration d’indicateurs et analyse de la diversité inter et intra-territoire ». L’originalité de l’approche environnementale conduite dans des milieux très diversifiés (tempérés et tropicaux) a été la raison majeure du choix.

L’AFZ tient également à citer plusieurs travaux de grande qualité, en particulier ceux de Mathieu GLOAGUEN (Identification des acides aminés limitants secondaires pour la croissance des porcelets dans des régimes à basse teneur en protéines et des mécanismes de régulation de la consommation volontaire lors d’une carence en valine) et Muhammad NAVEED UL HAQUE (Production de protéines dans le lait en réponse a des profils en acides aminés intestinaux chez la vache laitière à différents niveaux d'apport de protéines digestibles dans l'intestin).

D’autre part, les travaux de Marc VANDEPUTTE (Genetic variation of growth and sex ration in the European sea bass (Dicentrarchus Labrax L..) as revealed by a molecular pedigrees), et de Coralie DANCHIN-BURGE (Gestion durable de la variabilité génétique des ruminants domestiques : approches in situ et ex situ), sur la gestion durable de la variabilité génétique, ont été particulièrement appréciés.

Enfin, plusieurs thèses de qualité ont fait le lien entre Santé animale et Zootechnie. Il s’agit en particulier des travaux de Christine FABLET (Epidémiologie de la pathologie pulmonaire chez le porc en croissance : identification de facteurs de risque et perspectives pour la prévention) et Hélène PASTORELLI (Réponses d’ingestion et de croissance de porcs sevrés suite à une perturbation de leur santé).

Nous rappelons que ce prix permettra au lauréat de financer une partie de sa participation au prochain congrès de la FEZ à Nantes.

 
Bannière